Iceberg Slim : ‘Pimp’

Ouvrage particulièrement culte dans le milieu du Gansta-Rap, Pimp est le récit autobiographique de Robert Beck, jeune noir américain dans le courant des années 20, qui avait déjà très bien compris que si à vingt ans, tu n’as pas une Rolex au poignet, tu as déjà un peu râté ta vie.

Du coup, il s’est construit tout seul une carrière de maquereau en montant sa petite écurie, pour finir par devenir un des plus importants proxénètes de Chicago et ce, jusqu’à la fatale dégringolade, puis, la rédemption.

C’est cette trajectoire qu’il nous expose dans Pimp, ainsi que certains codes et règles du milieu, où règnent évidemment en maîtres la violence et la mysoginie.

Tout l’intérêt de cet ouvrage réside d’ailleurs exclusivement dans la description sans fioritures de cet univers, de ces relations sado-maso reliant les putes à leurs maquereaux, et de cette visite dans les bas-fonds de Chicago.

Par un contre, un certain manque de style, du moins dans sa traduction française, un manque de souffle, et de rythme également, malgré les standards de jazz de l’époque omniprésents, font de ce récit qu’il marque plus pour son témoignage que pour la plume par laquelle ces mémoires nous sont servies.

Iceberg Slim : ‘Pimp’

Edition originale : Editions de l’Olivier – Avril 1998 
Rééditions : 
Dernière édition poche : Seuil / Points Roman Noir – Novembre 2008 
Autres éditions : Editions de l’Olivier – Juin 2001 / 

Une réponse à “Iceberg Slim : ‘Pimp’

  1. ça l’air intéressant, je suis sérieuse quand je dis ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s