Jack LaMotta : ‘Raging Bull’

Jake LaMotta : ‘Raging Bull‘ (13E Note Editions)

Moi qui pensais sottement ne jamais prendre de plaisir à la lecture d’une  ‘autobiographie’ de boxeur (pas n’importe lequel, certes, mais quand même), ce livre est un bel uppercut à tous mes préjugés.

‘J’ai réfléchi puis secoué la tête : 

– Je ne sais pas. Ça vient de ma famille, peut-être.

Depuis que je suis tout môme, je passe mon temps à me battre, à gueuler, à bosser, à voler, et encore à me battre. À me faire dérouiller par mon père, aussi. On est cinq enfants à la maison, jamais on nous a filé un rond. Mon vieux n’a jamais décroché un boulot stable : d’abord, il est italien, mais en plus, les cours du soir, c’est pas son genre, il se débrouille mal en anglais. Quand ça va mal, et c’est souvent le cas, il se défoule sur sa famille. C’est toujours la faute d’un autre, pas la sienne, et il passe ses nerfs en cognant sur ma mère ou sur mes frères. Moi, il essaie plus. Il sait que s’il lève le petit doigt sur moi, je le fous par la fenêtre.’

2 réponses à “Jack LaMotta : ‘Raging Bull’

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s