Archives mensuelles : décembre 2013

Rewind 2013

Dernier coup de l’oeil dans le rétro avant de clore cette année maussade, que je ne porterai personnellement pas particulièrement dans mon coeur et tâcherai vite d’oublier.

On retiendra quand même toujours quelques disques, quelques livres, quelques moments qui nous ont accompagnés et nous ont permis quelquefois de nous évader un peu de ce sale climat ambiant.

ALBUMS :

The Pastels : ‘Slow Summits

Sleaford Mods : ‘Austerity Dogs

Grouper : ‘The man who died in his boat

Bill Callahan : ‘Dream River

Mendelson : ‘Mendelson

Sunny Dunes : ‘Superfluere

Dirty Beaches : ‘Drifters/Love is the Devil

Edwyn Collins : ‘Understated

Bill Ryder Jones : ‘A bad wind blows in my Heart

My Bloody Valentine : ‘MBV

Savages : ‘Silence Yourself

Orval Carlos Sibelius : ‘Super Forma

Mazzy Star : ‘Season of your day

The Fall : ‘Re-Mit

Pan American : ‘Cloud Room Glass Room

Four Tet : ‘Beautiful Rewind

Minks : ‘Tides

Barn Howl : ‘V

Julia Holter : ‘Loud City Song

E.P.’s :

Michael Head & the Red Elastic Band : ‘Artorius revisited E.P.

COMPILATIONS / RÉÉDITIONS :

Grouper : ‘Dragging a dead deer up a hill

Liciano Cilio : ‘Dell’Universo Assente’

The Dentists : ‘Some People are on the Pitch They Think It’s All Over It Is Now’

Lee Hazlewood : ‘There’s a dream I’ve been saving

Françoise Hardy : ‘Midnight Blues: Paris/London 1968-1972

The Pale Fountains : ‘Something on my mind

The Durutti Column : ‘The return of The Durutti Column

Neil Young : ‘Live at the cellar door

The Kinks : ‘Muswell Hillbillies‘ (Deluxe Editions)

V/A : « I Am The Center: Private Issue New Age Music In America, 1950-1990 »

Livres :

Sam Knee : ‘A Scene in Between

Gonzalo Leiva Quijada & Agnès Sire : ‘Sergio Larrain’, monographie

Carlos Spottorno : ‘The Pigs

FILM :

Clio Barnard : ‘The Selfish Giant

CONCERTS :

My Bloody Valentine @ Manchester Apollo, 10/03/2013

Neil Young @ P.O.P.B., 06/06/2013

EXPO :

Sergio Larrain @ Les Rencontres D’Arles/Fondation Henri Cartier-Bresson

Publicités

Merry Christmas

Wild+Billy+Childish+And+The+Musicians+Of+The+Briti

Wild Billy Childish & the Musicians of The British Empire : ‘Christmas 1979‘ (Damaged Goods, 2007)

‘Santa Claus is coming to town …’

gilllliiiaaammm

 

Une carte de Noël signée Terry Gilliam, réalisée en 1968 à l’occasion d’une commande de la télévision anglaise pour le programme pour enfants ‘Do not ajust your set‘.

« On avait demandé à Terry Gilliam de préparer quelque chose pour le programme  devant être diffusé le jour de Noël 1968,  intitulé ‘Do not adjust your stockings‘.

En recherche d’inspiration, il se rendit à la Tate Gallery.

Dans l’ouvrage intitulé ‘The Pythons : autobiography by the Pythons’, Gilliam se remémore le projet et la genèse de cette création artistique :

Je me suis rendu à la Tate Gallery où ils disposent d’une vaste collection de cartes de Noël de l’époque Victorienne ; ainsi, je fouillais parmi cette collection et en photocopiais des extraits, en m’amusant à les assembler. Le style se mit en place ainsi, sans aucune planification. Je n’ai jamais cherché à analyser la chose, je l’ai réalisée de la manière la plus simple et la plus rapide qu’il soit. Et je pouvais ainsi utiliser à ma guise les images que j’aimais.« 

(via Dangerous Minds & Open Culture)

Christmas Spirit

‘We raise a toast to the ghost of the friends that we lost last year ‘

Goldblade featuring Poly Styrene : ‘City of Christmas Ghosts‘ (Damaged Goods, Christmas 2013 Charity Single)

Proceeds from the single, available now, will go towards raising money for the hospice that looked after Poly before she died – Saint Michael’s Hospice (Hastings and Rother).’

Luciano Cilio : ‘Dell’Universo Assente’

Découvert grâce à un de ces mélomanes avertis qui sévissent sur le net, cet album est certainement une de mes plus belles révélations musicales de ces dernières années, et pour cela, je l’en remercie.

Un véritable trésor enfoui, qui évoquerait l’album éponyme de Mark Hollis s’il était sorti vingt ans auparavant. Une oeuvre magistrale qui ne cesse de se révéler après des heures d’écoute quasi-religieuse. Un de ces disques où vous savez dès la première écoute qu’ils ne vous quitteront plus jamais.

Introuvable pendant longtemps, il fait aujourd’hui enfin l’objet d’une réédition sur le label italien Die Schachtel, en CD et double-vinyl, en édition limitée à 500 exemplaires.

Alors un seul conseil, ne tardez pas trop !

« Most records create an imagined world, a place between author and audience, a neutral ground where you are expected to meet; but on these special occasions, you can feel as if you are listening in to a private conversation, overheard discreetly, but clearly. This record is not just a collection of musical pictures, but a large canvas painted with the air it was made in, like a private room never to be visited again, but remembered vividly when something like the way light hits a room or the smell of damp cinders brings it all back with overwhelming vividness. Cilio holds that moment in time, an authentic emotional testament, something to be cherished. » (Jim O’Rourke)

Luciano Cilio : ‘Dell’Universo Assente‘ (DIE SCHACHTEL, réédition 2013)

 

Jamais Deux sans Trois

Et oui, troisième fois que j’achète cet album, tous formats confondus, mais comme le dit l’autre vieil adage : ‘quand on aime, on ne compte pas’, et puis c’est avant tout par pur altruisme, afin de continuer à aider Vini Reilly à joindre les deux bouts.

Mais comment de toute façon résister face à cette parfaite réédition inspirée de l’original sorti à 3600 ex. sur Factory Records en janvier 1980, avec la fameuse pochette en papier de verre inspirée de l’ouvrage ‘Mémoires‘ des Situationnistes Asger Jorn et Guy Debord, et destinée à flinguer tous les autres disques adjacents dans les bacs.

La petite histoire raconte que Tony Wilson mis toutes les petites mains du label à contribution pour l’assemblage des pochettes, dont Ian Curtis au collage pour payer ses clopes, pendant que les autres membres de Joy Division mâtaient un film porno.

Objet de CULte, je vous dis.

The Durutti Column : ‘The Return of the Durutti Column‘ (Factory Benelux, FBN114, 2014)

John Bulmer : ‘The North’

John Bulmer : ‘The North‘ (Bluecoat Press, 2012)

397166_373971222617133_450363738_n

431379_373971322617123_932048593_n