Sidney Lumet : ‘The Offence’

Un dernier film, et pas des moindres, qui vient clore pour l’instant notre petite thématique autour des disparitions d’enfants au Royaume-Uni.

Abordant le thème de la pédophilie de plein front, The Offence est un film maudit, renié par United Artists et qui ne sera diffusé en France que 35 ans après sa sortie.

Lessivé par 20 ans de service, le sergent Johnson (Sean Connery, magistral dans ce rôle bien loin de son costume de James Bond) enquête sur un violeur de fillettes dans une banlieue sordide de l’Angleterre du début des années 70.

Sur cette trame, Sidney Lumet va nous faire pénétrer peu à peu dans le cerveau malade de l’inspecteur et sonder à travers lui les profondeurs de l’âme humaine, en dynamitant les frontières du bien et du mal.

Son montage audacieux, son cadrage, ses lumières sont autant d’éléments qui nous font pénétrer de plein-pied dans la psyché du personnage et qui contribuent à l’ambiance particulièrement anxiogène de ce thriller, dont on ressort littéralement sonné.

La scène d’introduction vous plongera assez rapidement dans ce climat poisseux pour m’éviter de vous en dire trop, et vous inviter à redécouvrir illico ce chef-d’oeuvre de Sidney Lumet.

N.B. : Ce film clôturant notre ‘cycle’, les commentaires sont cependant ouverts pour toute autre suggestion dans la même thématique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s