Archives de Tag: Folk

Tangier in Dreams

Sir Richard Bishop : ‘Tangier Sessions‘ (Drag City, 2015)

Black Moon Days

Joanne Robertson : ‘Black Moon Days‘ (Feeding Tubes Records, 2015)

Sous un soleil d’hiver

Bill Fay : ‘Who is the Sender ?’ (Dead Oceans, 2015)

Back to Scotland

Alasdair Roberts : ‘Alasdair Roberts‘ (Drag City, 2015)

‘Now I’m going back to Canada on a journey thru the past…’

V/A Native North America (Vol. 1): Aboriginal Folk, Rock, and Country 1966–1985 (2014, Light in the Attic)

All You Need is Love

Love : ‘Forever Changes‘ (Elektra, 1967)

C’est toujours pareil, dès que le soleil repointe le bout de son nez, cet irrépressible besoin d’Amour qui ressurgit …

Blues run the game

Jackson C. Frank : ‘Jackson C. Frank (Earth Recordings, réédition 2014)

Le genre de folk-singer que t’as déjà envie d’aimer rien que pour sa vie de merde. Forcément après, quand t’écoutes un morceau comme ‘Blues run the game‘, tu chiales !

 

Mac DeMarco : ‘Salad Days’

Mac Demarco : ‘Salad Days‘ (Captured Tracks, 2014)

En ce timide début de Printemps, on ne peut que recommander le régime salade de ce jeune slacker Canadien, qui vous garantira pêche, bonne humeur et bien-être, au moins jusqu’à l’été prochain.

Marissa Nadler : ‘July’

Un peu de bois, et de chaleur pour l’hiver.

Luciano Cilio : ‘Dell’Universo Assente’

Découvert grâce à un de ces mélomanes avertis qui sévissent sur le net, cet album est certainement une de mes plus belles révélations musicales de ces dernières années, et pour cela, je l’en remercie.

Un véritable trésor enfoui, qui évoquerait l’album éponyme de Mark Hollis s’il était sorti vingt ans auparavant. Une oeuvre magistrale qui ne cesse de se révéler après des heures d’écoute quasi-religieuse. Un de ces disques où vous savez dès la première écoute qu’ils ne vous quitteront plus jamais.

Introuvable pendant longtemps, il fait aujourd’hui enfin l’objet d’une réédition sur le label italien Die Schachtel, en CD et double-vinyl, en édition limitée à 500 exemplaires.

Alors un seul conseil, ne tardez pas trop !

« Most records create an imagined world, a place between author and audience, a neutral ground where you are expected to meet; but on these special occasions, you can feel as if you are listening in to a private conversation, overheard discreetly, but clearly. This record is not just a collection of musical pictures, but a large canvas painted with the air it was made in, like a private room never to be visited again, but remembered vividly when something like the way light hits a room or the smell of damp cinders brings it all back with overwhelming vividness. Cilio holds that moment in time, an authentic emotional testament, something to be cherished. » (Jim O’Rourke)

Luciano Cilio : ‘Dell’Universo Assente‘ (DIE SCHACHTEL, réédition 2013)