Archives de Tag: Loveless

My Bloody Valentine : ‘m b v’

My Bloody Valentine : ‘m b v‘ (2013)

Rétromaniaque, moi, affirmatif, et quoi d’autre ?

Parce que franchement, les haters, qu’attendiez-vous vraiment de cette arlésienne sortie avec plus de vingt ans de retard ?

Evidemment que Kevin Shields se fout royalement de notre gueule depuis des lustres, et à ce niveau là, ça mérite même des honneurs, mais fallait-il vraiment attendre ce troisième album pour s’en apercevoir ?

Et certes, leur son n’a désormais plus rien d’innovant, le magma sonore ne prend plus comme avant, et l’incroyable cohésion qui régnait tout au long de Loveless a fait place à neuf ‘chutes’ de studio maladroitement empilées.

Il n’en reste pas moins que malgré tous les défauts qu’on pourra leur trouver, certains de ces morceaux restent encore bien au-dessus de la moyenne, et que je préfère toujours ça à un nouvel album de M83.

Mais peut-être qu’au fond, en 2013, nous espérions tous secrètement plutôt une suite à Isn’t Anything finalement ? …

My Bloody Valentine : ‘only tomorrow

My Bloody Valentine : ‘who sees you

My Bloody Valentine : ‘new you

My Bloody Valentine : ‘wonder 2

Publicités

My Bloody Valentine : ‘Isn’t Anything’ / ‘Loveless’ / ‘E.P.’s 1988-1991’

My Bloody Valentine : ‘Isn’t Anything‘ (Sony Music, 2012)

My Bloody Valentine : ‘Loveless‘ (Sony Music, 2012)

My Bloody Valentine : ‘E.P.’s 1988-1991‘ (Sony Music, 2012)

Ne boudons pas notre plaisir, ces trois rééditions sont une bonne excuse (comme s’il en fallait une !) pour se replonger dans la discographie sans faille de ce qui restera la figure de proue de nos années Shoegaze.

Mention spéciale pour cette compilation regroupant les quatre E.P. sortis entre 1988 et 1991, dont certaines faces B restent parmi leurs meilleures compositions, ainsi que ces trois morceaux inédits :

My Bloody Valentine : ‘Good For You

My Bloody Valentine : ‘Angel

My Bloody Valentine : ‘How Do You Do It

Prions désormais le ciel pour que la suite tant attendue de ‘Loveless‘ ne voit finalement  jamais le jour !

My Bloody Valentine : ‘Thorn