Archives de Tag: Paul Buchanan

Glasgow at my window

The Blue Nile : ‘A walk across the rooftops‘ (réédition, Virgin/Emi 2012)

Avant de ne fouler le sol de Glasgow pour la première fois de mes propres pieds, rien de tel qu’une ballade nocturne sur ses toits, en compagnie de The Blue Nile.

En cinémascope, évidemment.

Publicités

Dépôt de bilan : 2012

Bah quoi ? c’est pas comme les cartes de voeux ?

On n’a pas tout le mois de janvier pour faire son bilan des réjouissances de l’année passée ?

Albums :

Paul Buchanan : ‘Mid Air

Neil Young & Crazy Horse : ‘Psychedelic Pill

Swans : ‘The Seer

36601_318243121615921_1974732669_n

Suaves Figures : ‘Nouveaux Gymnastes

Royal T. : ‘Rinse presents : Royal T.’

Moon Duo : ‘Circles

Silent Servant : ‘Negative Fascination

Gareth Dickson : ‘Quite a Way Away

Spiritualized : ‘Sweet Heart, Sweet Light

Neil Halstead : ‘Palindrome Hunches

Bill Fay : ‘Life is People

Chain and The Gang : ‘In Cool Blood

Actress : ‘R.I.P.

Scott Walker : ‘Bish Bosch

Crybaby : ‘Crybaby

Compilations, rééditions :

Robert Turman : ‘Flux

Can : ‘The Lost Tapes

Lee Hazlewood : ‘House Safe for Tigers

The Great Unwashed : ‘Collection

The Durutti Column : ‘Short Stories for Pauline

Donnie & Joe Emerson : ‘Dreamin’ Wild

V/A Strange Passion : ‘Explorations in Irish Post-Punk D.I.Y. and Electronic Music 1980-83

Half String : ‘Maps for Sleep

My Bloody Valentine : ‘EP’s 1988-91

Dominique A : ‘La Fossette/Un Disque sourd

Singles, EP’s …:

The Haxan Cloak : ‘…The Men Parted The Sea To Devour The Water

Pascal Bouaziz/Michel Cloup/Patrice Cartier : Ville Nouvelle/Nouvelle Ville

Livre :

Walker Evans : ‘American Photographs

Films :

William Friedkin : ‘Killer Joe

* Erratum : Jeff Nichols : ‘Take Shelter

Marcel Carné : ‘Les Enfants du Paradis‘, version restaurée

Expo :

WhatHappened

Chris Killip : ‘What Happened Great-Britain 1970-1990 ‘ @ Le BAL, Paris

Paul Buchanan : ‘Mid Air’

Paul Buchanan : ‘Mid Air‘ (Newsroom Records, 2012)

Les retrouvailles les plus discrètes s’avèrent souvent les plus sincères.

Loin de tout le tapage des super-reformations avec tournées commémoratives à l’appui, certains artistes oubliés reviennent par surprise nous hanter pour notre plus grand plaisir, alors qu’injustement, on avait tendance à peu à peu les oublier.

Car depuis ‘Hats‘, l’album culte de The Blue Nile, sorti en 1989, et un featuring sur l’album de Craig Amstrong revisitant le somptueux morceau ‘Let’s Go out Tonight‘ en 1997, avouons que nous étions peu à nous demander ce qu’était devenue cette voix si charismatique, ayant même été jusqu’à snober sottement le dernier opus du groupe sorti en 2004.

Paul Buchanan opère ainsi aujourd’hui un retour en grâce en nous livrant un chef-d’oeuvre d’épure en solo, qui n’est pas sans rappeler celui de Mark Hollis de Talk Talk il y a quelque années de cela (1998).

36 minutes de temps suspendu en 14 compositions éthérées, dépouillées à la perfection, avec un simple piano, agrémenté parfois de quelques arrangements discrets,  pour porter en toute légèreté cette voix suave, qui n’a fait que se bonifier avec le temps.

Un disque qui par son art du silence captive dès la première écoute, et que l’on n’est pas près d’oublier !

Paul Buchanan : ‘After Dark

Paul Buchanan : ‘Mid Air

Paul Buchanan : ‘Two Children